-10% sur votre commande et la livraison offerte dès 15€ d’achat (en France uniquement) La Préserverie prend des vacances ☀️ Toute commande passée du 8 au 14 août sera traitée à partir du 16 août. Merci pour votre compréhension.

Accueil / Conseils judicieux & astuces astucieuses / Alimentation / Alimentation enfants : répondre à leurs besoins

Alimentation enfants : répondre à leurs besoins

Accueil / Conseils judicieux & astuces astucieuses / Alimentation / Alimentation enfants : répondre à leurs besoins

On pose les bases : l’alimentation des enfants est un casse-tête sans nom. En effet, entre le manque d’info, ce dont ils.elles ont besoin, ce qu’ils.elles n’aiment pas et la réalité d’un quotidien prenant, on a l’impression de se noyer dans un verre d’eau. Alors oui, on sait que le matin, le petit déjeuner devrait s’apparenter à la formule continental d’un 3 étoiles. Mais vous savez à quoi ressemblent les matins ? Un sprint entre “j’en veux pas”, “j’ai pas faim” et “bois ton jus d’orange au moins”. Résultat, on craque et ils mangent leur Chocapic devant Peppa pig.

Et pourtant on le sait ! La croissance de l’enfant est une étape primordiale dans son développement et sa vie future ! Le temps file et vous vous demandez comment votre bébé s’est transformé en ado prépubère. Il a, avant tout, besoin d’énergie. Dès lors, une alimentation équilibrée et adaptée est de rigueur. Oui mais quoiiiii ? Comment répondre à ses besoins et quelle quantité donner ? 

Si cela a son importance c’est qu’un enfant n’est, précisément, pas un adulte (bien joué Sherlock). Ainsi, ses besoins différents sont dûs à cette période particulière de croissance intense. Pour clarifier la situation (et vous éviter de devenir chèvre), voici les besoins alimentaires de vos enfants, âge par âge. Ne nous remerciez pas, c’est cadeau c’est pour nous.

 

Alimentation enfants : pourquoi est elle importante ?

Une alimentation équilibrée est primordiale pour un enfant. En effet, elle permet trois choses. Tout d’abord, elle favorise une bonne croissance. Ensuite, elle contribue à une bonne santé. Enfin, elle pose les bases de l’alimentation et du style de vie de l’adulte qu’il.elle deviendra. 

Attention, pas de pression. Ceci est un guide pour détenir le savoir de ce dont nos petit.e.s ont besoin. Évidemment qu’ils vont continuer à manger des bonbons même si ce n’est pas l’top. Mais on ne va pas leur voler leur enfance et leurs Chupa Chups tout de même !

Une bonne alimentation pour une croissance optimale

Votre enfant possède certains besoins nutritionnels spécifiques. Et ce,  afin de pouvoir grandir, littéralement. Dès lors, l’idée est de leur apporter ce qu’il faut. Première info à garder à l’esprit, l’alimentation doit être équilibrée (protéines, lipides, glucides, fibres et vitamines). L’idée, c’est qu’une nourriture variée permet un apport nutritionnel varié et, par voie de conséquence, leurs besoins. 

A contrario, en mangeant quasiment toujours la même chose, cela risque de leur apporter des carences.

Concernant les protéines, elles participent à de nombreux processus physiologiques dans l’organisme ! Aidant, ainsi, à la constitution de la masse musculaire et osseuse. On les retrouve principalement dans la viande, le lait, les œufs, le poisson, sans oublier, dans les protéines végétales, comme les lentilles corail. 

Les lipides, quant à eux, amènent des vitamines et des acides aminés (que l’organisme ne peut pas fabriquer) et permettent le stockage de l’énergie. En d’autres termes, c’est “le bon gras”.

Les glucides apportent des calories, indispensables à l’organisme. C’est notre carburant principal pour faire nos activités. Il s’agit du sucre. Mais pas le sucre ajouté, celui naturellement présent dans l’aliment non transformé. Bon là, il y en a partout n’est-ce-pas.

Enfin, les fibres et vitamines sont apportées par les fruits et légumes. Ah les fameux 5 fruits et légumes par jour.. On ne va pas y couper !

Protéines La Préserverie

L’alimentation garante d’une bonne santé des enfants

La fameuse hygiène de vie… Déjà on leur en parle ! Mais c’est un mal (?) nécessaire. Le but ? Faire en sorte que, pour eux, ce ne soit pas une contrainte mais inné. Que ce soit presque naturel de ne pas manger pour se remplir le ventre, mais de manger pour apporter ce dont notre corps a besoin pour fonctionner. 

On le sait, une alimentation saine, combinée à de l’exercice physique, permet la prévention de certaines maladies. Les plus connues sont l’obésité, le diabète de type 2, l’ostéoporose ou les maladies cardiovasculaires. Ce n’est pas agréable à lire, ni à écrire. Mais le fait est que répondre à leurs besoins est aussi une preuve d’amour. Même s’ils.elles nous détestent quand on fait du brocolis. Même s’ils.elles refusent de manger leur chou-fleur en nous disant “je t’aime plus”.

L’enfant d’aujourd’hui est l’adulte de demain

C’est tellement évident qu’on peut passer à côté. En effet, la manière et les habitudes alimentaires acquises durant l’enfance rejaillissent sur les adultes. Plus ils sont jeunes, plus c’est facile de leur faire manger tel ou tel aliment. Et oui ! Ils.elles n’ont pas d’appréhension sociétales sur les aliments. 

En outre, certains aliments peuvent favoriser des pathologies lorsque l’on est adulte. Par exemple, cela peut être le cas pour la viande rouge et la charcuterie. À l’inverse, d’autres réduisent les risques comme les fruits ou les légumes. Une alimentation riche en fibres alimentaires est aussi très bénéfique. Ouais, on fait allusion au transit. Seconde cause, après le sommeil, des inquiétudes parentales : savoir si oui ou non notre petit.e a fait caca aujourd’hui. 

 

L’alimentation des enfants en fonction de l’âge

Besoins alimentaires enfant 5 à 6 ans

En ce qui concerne les apports nutritionnels, un enfant de 5 ans doit consommer 1400 kcal par jour. À 6 ans, on passe à 1700 kcal. Bon, nous n’allons pas vous demander de contrôler et calculer les calories de vos enfants. Cela sert simplement à vous donner un ordre d’idée sur la quantité d’aliments à manger. Vous risquez d’être surpris.e…

Voici ce qu’un enfant de 5 à 6 ans doit manger  pendant la journée :

  • Des fruits et légumes : environ 80g (Cinq portions minimum par jour)
  • De la viande, volaille ou poissons, oeufs, protéines végétales : environ 50g (Une fois par jour)
  • Des produits laitiers (lait, fromage, yaourt) : trois portions par jour
  • Des féculents ou du pain ou des produits céréaliers : à chaque repas

Besoins alimentaires enfant 7 à 9 ans

Par jour, on passe à 1900 kcal utilisées par un enfant de 7 ans ! À 8 ans, l’apport calorique oscille entre 1800 et 2000 kcal. Enfin, à l’âge de neuf ans, il suffit de rajouter 100 à 200 kcal.

Personnellement, dans notre famille, nous nous sommes rendus compte que nous devions augmenter les proportions. En effet, on avait tendance à leur donner des portions “enfants” mais force est de constater qu’ils.elles en brûlent de l’énergie !

De manière concrète, voici ce qu’un enfant de 7 à 9 ans doit manger pendant la journée :

  • Des fruits et légumes : environ 80 g (Cinq portions minimum par jour)
  • De la viande, volaille ou poissons, oeufs, protéines végétales : environ 80 g (Une fois par jour)
  • Des produits laitiers (lait, fromage, yaourt) : trois portions par jour
  • Des féculents ou du pain ou des produits céréaliers : à chaque repas

Besoins alimentaires enfant 10 ans

On estime qu’un enfant de dix ans doit consommer environ 2100/2200 kcal par jour. C’est donc presque autant qu’un adulte !

Voici ce qu’un enfant de 10 ans doit manger pendant la journée :

  • Des fruits et légumes : environ 80 g (Cinq portions minimum par jour)
  • De la viande, volaille ou poissons, oeufs, protéines végétales  : environ 100 à 120 g (Une fois par jour)
  • Des produits laitiers (lait, fromage, yaourt) : quatre portions par jour
  • Des féculents ou du pain ou des produits céréaliers : à chaque repas

Et voilà ! Les bases sont posées. Désormais vous avez une idée précise de ce qu’il faut donner à vos enfants pour répondre à ses besoins. L’idée étant que cela vous serve de base, pour élaborer vos repas. Une belle assiette, c’est 50 % de légumes, 25 % de protéines et 25 % de féculent. À partir de là, on s’amuse ! On essaye de faire coïncider leurs goûts avec les apports. On peut aussi ruser ! Les courgettes ? En nuggets avec du ketchup peu sucré. Les frites ? Ok ! Mais avec de la laitue et du kimchi

L’alimentation des enfants est une préoccupation quotidienne, qui peut vite devenir pesante. Aucune injonction, de “faites ci ou ça”. Nous partageons uniquement les infos glanés ici et là, de notre expérience en tant que parent et les tips testés et approuvés. Personne n’est parfait. Vous faites selon vos moyens et avec tout votre amour. Et c’est bien ça l’important !

    Ketchup La Préserverie

    partager l’article

    ces articles pourraient aussi vous intéresser

    Ketchup enceinte : puis-je en manger ?

    Ketchup enceinte : puis-je en manger ?

    Lorsque l’on apprend notre grossesse, une pensée s’impose : oh mon dieu, fini les sushi et le fromage ! Oui, nous partons du principe que ce sont les deux choses qui vont le plus vous manquer. Si seulement ça s’arrêtait là… Il faut bien reconnaître que la tendance est...

    Ketchup Bio

    Ketchup Bio

    Aaahh, le ketchup ! Que feraient les enfants sans ce condiment à base de tomates ? On peut l'utiliser à toutes les sauces : au barbecue, avec les pâtes… Et même pour manger des légumes au goût pas très bon (c’est pas nous, c’est les enfants qui le disent) ! Même nous...

    Travers de porc grillés à la sauce barbecue

    Travers de porc grillés à la sauce barbecue

     Hummm… Vous sentez ? Cette odeur si typique des jours qui rallongent, du retour du soleil et des repas entre amis. Bien sûr que je parle du parfum dégagé par votre super pièce de viande, en pleine cuisson sur votre barbecue.Pour notre barbecue du jour, on oublie les...